Admirée pour sa force de caractère, sa forte personnalité et son charme, Brigitte Macron est une personne très populaire auprès de beaucoup de Français et de Françaises. L’année 2020 a été très éprouvante pour la première dame. Ainsi, quelques jours avant que le président de la République ne soit testé positif au coronavirus, Brigitte Macron a dû affronter la disparition d’un ami, décédé suite à une longue maladie. nous vous explique tout !

Début décembre, la femme d’Emmanuel Macron a été informée du décès de Patrice Corbin, qui était le Secrétaire Général de la Fondation des Hôpitaux de Paris et de France mais également un très proche. Une peine qui se cumule à des désagréments nombreux subis en 2020.

La mort de Jacques Noyer

Comme de nombreuses personnes, Brigitte Macron a été surprise par la crise sanitaire. Durant le premier confinement, la première dame était coupée de ses enfants et elle était très préoccupée de cette situation. D’autant plus que deux membres de sa famille étaient à risque : Laurence, cardiologue et Tiphaine, avocate unie à un médecin. Brigitte macron a enchaîné les échanges quotidiens en visioconférence avec ses progénitures. En juin, elle a été très attristée de la mort de Monseigneur Jacques Noyer, intime du couple présidentiel. Natif du Touquet, il est décédé à l’âge de 93. Une mort qui sera marquée par un deuil compliqué pour Brigitte Macron.

Brigitte Macron a subi une opération de l’œil

Le calvaire ne s’est pas arrêté là pour Brigitte Macron. Elle a dû subir une opération de l’œil. Alors qu’elle comptait accompagner son conjoint en Angleterre à l’occasion de l’anniversaire de l’Appel du général De Gaulle, son état de santé ne lui a pas permis d’être du voyage. Planifiée en mars, cette intervention avait dû être décalée à cause de la crise sanitaire. Celle-ci a finalement eu lieu en juin. La vision de la première dame était en jeu, donc c’était une opération très délicate. On a pu voir la première dame porter des lunettes sombres suite à cette intervention qui n’était pas anodine.

La mort de Patrice Corbin

Il y a quelques temps, Brigitte Macron a été très peinée par la mort de son ami Patrice Corbin. Il dirigeait la Fondation des Hôpitaux de Paris et de France depuis plus de trente ans. Ensuite, mi-décembre, Brigitte Macron a appris que son mari avait été testé positif au Covid-19, un nouveau coup dur ! Elle était considérée comme un cas contact mais n’a pas développé la maladie. Malgré ces différentes embuches, Brigitte Macron a fait preuve d’une grande vaillance. Elle sait relativiser les événements négatifs et fait preuve de beaucoup de courage. C’est une battante. Il faut dire que le rôle de première dame n’est pas toujours évident. Elle est souvent exposée et subie parfois des critiques et des rumeurs malveillantes. Au fil du temps, elle s’est constitué une carapace et sait encaisser les coups durs de la vie.