Alors que la propagation du virus s’accélère dans plusieurs départements, Emmanuel Macron pourrait annoncer de nouvelles mesures beaucoup plus strictes. Une annonce qui sera faite lors du prochain Conseil de défense sanitaire, et que beaucoup de Français redoutent…

Que va annoncer Emmanuel Macron mercredi prochain ? Il s’agit bien évidemment qu’une question qu’un grand nombre de Français se pose. Car l’éventualité d’un confinement strict rode malheureusement. Néanmoins, le président de la République devra bien prendre des mesures pour endiguer cette 3e vague épidémique. nous tente de tirer le faux du vrai dans les prédictions pour la semaine prochaine.

Confinement strict : Emmanuel Macron, prêt à étudier toutes les pistes ?

Une situation encore très compliquée

Concernant un nouveau confinement strict, aucune éventualité n’est actuellement à exclure. En effet, le président de la République serait prêt à envisager toutes les options. Tout comme en mars 2020, la possibilité de voir une interdiction totale de sortie et la fermeture de tous les commerces seraient donc dans les cartons. Bien évidemment, personne ne veut arriver à de telles extrémités. Néanmoins, les taux d’incidence et les taux de fréquentation des services de réanimation restent inquiétants.

Bien sûr, un confinement a été instauré dans 19 départements. Mais certains imaginent de voir un confinement strict imposé à tout le territoire. En réalité, tout dépendra des prochaines heures et il faudra donc attendre le 31 mars prochain pour connaître la décision finale du chef de l’État et de son Premier ministre. Cependant, certaines informations circulent déjà dans la presse. nous tente d’en faire le tour pour vous.

” Aucun tabou “

Concernant un reconfinement général, le chef de l’État ne fermerait en tout cas aucune porte. Ce jeudi 25 mars 2021, Emmanuel Macron affirmait effectivement n’avoir ” aucun tabou “. Dans cette conférence de presse en marge du Conseil européen, le chef de l’État défend son bilan : ” Nous avons eu raison de ne pas confiner à la fin janvier, car nous n’avons pas eu de flambée de cas en février dernier “. Tout en rappelant que la situation actuelle était toujours très interpellante pour ne pas dire ” critique “. Le Premier ministre lui-même affirme qu’une ” course contre la montre est engagée “. Dès lors, s’achemine-t-on vers un nouveau confinement strict au cas où les chiffres de contamination ne baisseraient pas de manière significative ?

Selon un proche du président, celui-ci devrait en effet prendre la parole mercredi prochain après avoir assisté au Conseil de défense sanitaire. Emmanuel Macron devrait ainsi s’adresser aux Français. Quant à savoir ce qu’il annoncera à ce moment précis, ce conseiller de l’exécutif affirme qu’il existe plusieurs possibilités. D’après le journal Le Parisien, ” Tout dépendra en réalité des résultats du début de semaine “.

Confinement: Chacun retient son souffle

Évidemment, personne ne souhaite un nouveau confinement strict. Imaginer de revenir à cette mesure exceptionnelle tout comme en mars dernier paraît effectivement difficile à envisager. Bien que 19 départements aujourd’hui connaissent déjà une mesure quasi-similaire. De plus, les vacances de Pâques seront un véritable test pour voir comment se comporteront les Français et si bien évidemment par conséquence les taux de la pandémie diminuent. En tout cas, le gouvernement semble déjà avoir pris des mesures plutôt engagées. À ce jour, plusieurs dizaines de policiers et de gendarmes ont été mandatés pour effectuer des contrôles stricts dans les gares les aéroports et les péages.

Même l’inspection du travail contrôle la mise en application de certaines mesures comme le travail à distance par exemple. Toujours selon cette source proche du président, dès le premier cas de covid dans une école, elle serait effectivement fermée. D’ailleurs, certains scientifiques voient dans un confinement strict une véritable solution. ” Au point ou nous en sommes, je ne vois pas non plus comment nous pouvons ne pas aller vers un confinement total “, une déclaration de l’épidémiologiste Dominique Costagliola, directrice de recherche à l’Inserm. D’autres observateurs jugent que les mesures actuellement mises en application, un couvre-feu, un confinement localisé n’ont aucune chance d’aboutir. Car selon lui, les courbes ” sont vertigineuses “.

Il semble donc pour l’instant difficile de savoir ce qu’Emmanuel Macron annoncera mercredi prochain concernant un éventuel reconfinement strict. Pourtant, certains plaident déjà pour une prise de décision radicale du chef de l’État. Une telle décision qui bien sûr ne devrait ravir personne et engendrer encore un peu plus de stress concernant l’avenir. Alors que d’un autre côté, la pandémie doit absolument connaître une fin sous peine d’user littéralement le moral de tous. Il s’agit donc d’un véritable dilemme que le chef de l’État devra trancher, un rôle auquel malheureusement, il ne pourra pas échapper. Car dans un cas comme dans l’autre, les détracteurs seront probablement très nombreux. En tout cas, nous ne manquera pas de vous tenir informé dès que de plus amples informations sur le sujet seront communiquées.