Après le dérapage de Stéphane Tapie sur le plateau de Touche pas à mon Poste, Corinne Masiero a répliqué.

Dans un entretien pour nos confrères de Causette, Corinne Masiero a souhaité répondre aux critiques de Stéphane Tapie, fils de Bernard Tapie, sur sa séquence lors des César. Pour le moins qu’on puisse dire, c’est que l’actrice y va fort. La rédaction nous a décidé de vous montrer ce qu’elle a dit. Vous êtes prêts ?

Corinne Masiero électrise la cérémonie des César

Impossible de ne pas avoir vu cette scène au moins une fois. C’était le 12 mars dernier, en pleine cérémonie des César. La comédienne Corinne Masiero, qui est notamment connue pour son rôle dans Capitaine Marleau, se présentait entièrement n*e et ensanglantée pour remettre le César des meilleurs costumes. Un acte qui avait fait parler de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux, mais également sur les plateaux de télévision. Pour s’expliquer, l’actrice a notamment déclaré avoir attendu le dernier moment pour préparer son texte et mettre les phrases sur son dos :”Quand Marina Foïs m’a proposé de remettre un César, on a pensé que je viendrai en peau d’âne. Et j’ai dit que j’allais sans doute changer un peu le texte”.

Corinne Masiero décide alors de ne rien dire “pour ne pas mettre les gens dans la merde”. Mais malgré le risque qu’elle prenait, Corinne Masiero se dit fière d’elle. Elle a pu défendre ses valeurs comme elle le souhaitait :”Il ne faut pas trop y penser pour agir. Ce n’était pas forcément rigolo mais je suis contente de l’avoir fait“, explique-t-elle. Nous à la rédaction nous, on trouve sa plutôt culotté. Et vous qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires.

Le discours scandaleux de Stéphane Tapie

Si vous connaissez bien Stéphane Tapie, vous savez sûrement qu’il n’a pas sa langue dans sa poche. Fan de l’Olympique de Marseille, il a parfois ce coup de sang qui lui fait dire des conneries. C’était notamment le cas sur Corinne Masiero. Alors que Cyril Hanouna débattait avec ses chroniqueurs sur l’acte de l’actrice pendant la Cérémonie des César, le fils de Bernard Tapie a basculé dans l’insulte. En effet, s’il a jugé la soirée totalement ratée, il a surtout attaquant l’actrice sur son physique : ““Je n’ai pas envie de voir cet espèce de laideron avec les tampons sur les oreilles…”.

Directement, Cyril Hanouna et les chroniqueurs réagissent et déclarent, qu’il était impossible de dire ce genre de chose : “Vous ne pouvez pas dire ça, là je ne suis pas d’accord !” s’est notamment écrié l’animateur de C8. Ce dernier a même fait un tweet sur le sujet, en disant qu’il prônait le vivre ensemble. Et quand bien même il pourrait s’agir d’une expression pour expliquer son dégoût devant son costume, ce n’était pas une chose à dire. Stéphane Tapie, qui s’est bien rendu compte que ses propos ont été déplacé, s’est excusé à demi-mot sur son compte Twitter. Il déclare notamment ne pas avoir voulu choqué les téléspectateurs.

Corinne Masiero dézingue Stéphane Tapie

Suite aux déclarations de Stéphane Tapie, Corinne Masiero a décidé de répliquer. Elle s’en est d’ailleurs pris à son père Bernard Tapie : “Je ne sais pas qui est ce Monsieur, je connais un autre Tapie, mais il a eu des problèmes avec le Crédit lyonnais“. Evidemment, celle qui campe le personnage de Capitaine Marleau estime qu’il était normal que des réactions de ce genre existent. En effet, elle estime même que le contraire aurait été étonnant : “Il faudrait être conne pour ne pas s’attendre à de telles réactions vu la société ultra patriarcale dans laquelle nous vivons encore. On est encore en plein dedans, la preuve c’est qu’il y a encore des gonzesses qui sont déformées du bulbe rachidien par ces discours“.

Mais Corinne Masiero s’attendait même à pire. En effet, l’actrice explique qu’elle pensait qu’elle allait se faire couper le micro pendant sa prestation au César ou alors qu’on allait lui demander de partir. Finalement, c’est tout le contraire qui a eu lieu. Elle explique même avoir eu des messages du monde entier suite à son geste : “On m’a écrit depuis le Brésil, la Corée du Sud ou le Canada pour me dire que c’était vachement bien, d’avoir fait ce coup pour faire entendre notre détresse” a-t-elle expliqué. Car oui, son acte n’était ni plus ni moins, un cri d’alarme concernant le sujet de la culture, qui est à l’arrêt à cause de la crise sanitaire.