Sur le plateau de TPMP, ce lundi 19 octobre, Benjamin Castaldi a révélé que son père traverse une période très douloureuse. Depuis le couvre-feu instauré pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, rien de va plus pour les professionnels du spectacle.
Et d’après Benjamin Castaldi, cela n’épargnerait pas non plus son père. Les chroniqueurs se sont disputés au sujet des dégâts économiques causés par ledit couvre-feu. D’après Raymond Aabou, un ouvrier souffrirait ainsi plus qu’un artiste de la situation. Benjamin Castaldi a aussitôt pris la parole pour défendre les professionnels du spectacle, et en premier lieu son père. Ce dernier, Jean-Pierre Castaldi, exerce en effet la profession de comédien. D’après le présentateur du Loft, il n’y a pas d’exception entre ces deux métiers.

« Je te jure que les artistes, ils sont comme les autres. »

« C’est toujours facile de dire ‘ah les artistes’, mais quand on a besoin d’eux, on les appelle. Tu parles de tous ceux qui bossent, mais je te jure que les artistes, ils sont comme les autres, qui n’ont plus de boulot, la situation est dramatique », a-t-il commencé par dire.

Le chroniqueur de Touche pas à mon poste a ensuite tenu à expliquer que son père se trouvait dans une « dépression totale« . « Et ce n’est pas le seul » a-t-il martelé. C’est l’ensemble des personnes qui travaillent de près ou de loin dans l’industrie du spectacle qui sont véritablement pénalisées. « Il y a les maquilleuses, il y a les coiffeurs, les décorateurs, il y a tous ceux qui bossent autour du cinéma. Ils sont en train de crever. »

Benjamin Castaldi a évidemment reconnu que de « l’argent (avait) été débloqué ». Mais il rétorque que cela ne concerne que « certains cas (…) tout n’a pas été fait. La situation c’est même pas qu’elle est dramatique, il y en a qui vont crever, mais au sens propre », a-t-il martelé.

“Mon père à 75 ans. Il bosse parce qu’il ne peut pas faire autrement.”

Ce n’est pas la première fois que Benjamin Castaldi parle de son père dans Touche pas à mon poste. En janvier 2020, il avait poussé un autre coup de gueule. Il avait déploré la faible retraite touchée par son géniteur. “Mon père à 75 ans. Il bosse parce qu’il ne peut pas faire autrement. S’il arrête de travailler, il n’a pas de retraite. S’il ne va pas jouer au théâtre tous les soirs, et il est fatigué, il a 850 euros par mois.”

Le principal intéressé n’avait pas du tout apprécié l’intervention de son fils sur ce sujet délicat. Il en avait fait part à Evelyne Thomas sur Non Stop People. “C’est une erreur de mon fils. Il n’aurait pas dû en parler comme ça.”, avait-il expliqué. “Mais je comprends qu’il ait voulu prendre la défense d’un grand nombre de comédiens qui eux, n’ont réellement rien au bout de 30, 40 ans de carrière”.

Jean-Pierre Castaldi touche-t-il aussi peu ? Il peut en tous cas compter sur son fils. Ce dernier avait révélé avoir touché jusqu’à 680’000 par saison pour Secret Story. De quoi nourrir toute la famille pendant un bon moment.