Malgré le confinement, Aurélie Dotremont a bien décidé de fêter ses 30 ans et de faire la fête ! L’ancienne candidate de télé-réalité n’a pas hésité à organiser une soirée avec ses proches quitte à prendre de gros risques en cette période très critique en termes sanitaires.

Le relâchement se fait légèrement ressentir à l’approche des fêtes de fin d’année 2020, et de nombreuses fêtes clandestines se multiplient.

Ils sont plusieurs candidats de télé-réalité à se faire épingler car ils ne respectent pas le confinement, c’est le cas de l’ancien candidat de Secret Story, Jaja, et maintenant d’Aurélie Dautremont.

Le weekend dernier, elle a souhaité f^ter son anniversaire en compagnie de ses amis et a dérogé à la règle. Sur les réseaux sociaux, on pouvait la voir durant une soirée à Villers-la-Ville dans le Brabant wallon, en Belgique.

Et les internautes n’ont pas tellement apprécié cet écart festif.

Aurélie Dotremont et ex-star des Anges a été obligée de s’expliquer et elle a décidé de le faire sur Snapchat mardi 15 décembre 2020.

« Je me sens provoquée !!! Le coronavirus, je l’ai toujours respecté !! Oui, je n’ai pas pu rester à la maison pour mes 30 ans, je n’ai pas pu rester à la maison…”, a-t-elle avoué. Et d’ajouter sans regrets : »J’ai eu un anniversaire incroyable, je remercie mes amis présents sans donner de nom parce que les jaloux nous veulent du mal. On aurait d’ailleurs dû faire comme tous ces faux-culs et ne rien mettre sur les réseaux. (…) Je n’ai dérangé personne, je n’ai fait de mal à personne…”, a-t-elle précisé.

Selon Aurélie Dotremont certaines personnes auraient souhaité la dénoncer : »On a essayé de m’envoyer la police chez moi, c’est maman qui gardait mes chiens qui a été dérangée. Bien essayé…”, a-t-elle fait comprendre.

Aurélie Dotremont a aussi précisé que ses invités aussi bien qu’elle étaient négatifs à la Covid d’après leurs tests : “On va aller le refaire demain pour être certains qu’on n’a rien, que personne n’attrape le corona à cause de notre soirée, ou de notre connerie pour certains, donc s’il y a moyen d’oublier ce passage… J’étais juste avec mes amis proches, nous avons fait une soirée, nous n’aurions pas dû mais il n’y avait rien d’exceptionnel donc stop, ça va aller”, s’est-elle défendu.

Un autre candidat mythique de télé-réalité, à savoir Thomas ou Toto des Anges se trouvait aussi parmi les invités.

Et il a aussi eu droits à une flopée de messages insultants : “C’est vrai que je suis monté en Belgique pour les 30 ans d’Aurélie Dotremont, c’était immanquable. On a pu organiser une surprise qui restera à jamais dans sa mémoire. Donc c’est vrai que c’est pas bien, on est en période de confinement, mais on n’a pas fait ça pour mettre de l’huile sur le feu, je l’ai fait parce que je devais le faire, je ne me prends pas du tout pour un voyou. Il faut vivre, je croque la vie à pleines dents, chaque jour de ma vie est une aventure”, s’est-il justifié.