Miss France 2021 est un concours qui s’annonce corsé pour de nombreuses candidates. Mais ce sont surtout des moments terribles pour Anastasia Salvi qui se voit contrainte de quitter la compétition. Élue Miss Franche-Comté le 5 octobre dernier, elle est contactée le lendemain par le comité Miss France. En effet, le comité s’est aperçu qu’elle n’avait pas respecté le règlement très strict de la compétition. Anastasia Salvi s’exécute sans faire de vagues d’abord. Mais elle sort finalement du silence et dénoncer les méthodes du comité Miss France dans les médias. C’est après avoir entendue des représentants du comité Miss France la traiter de menteuse qu’elle décide de réagir.

Miss France 2021 ne sera pas Anastasia Salvi

Miss France 2021 aurait pu être incarnée par Anastasia Salvi. Mais elle doit malheureusement faire une croix sur ce rêve. Un rêve qu’elle touchait alors du bout des doigts. En effet, c’est au lendemain de son élection en tant que Miss Franche-Comté qu’elle apprend qu’elle doit publiquement renoncer à son titre. Anne-Laure Vouillot, déléguée régionale pour le comité Miss France, la contactait à ce sujet. Car elle découvrait des photos d’art mettant en scène la jeune femme sans vêtements. Bien que l’objet de ces images soient les coiffures de grands créateurs, aucune Miss ne doit avoir posé pour des photos sans vêtements. Le règlement est très strict à ce propos. Si il est si strict c’est que ce sont des recours juridique à la chaîne auxquels s’expose le comité Miss France, si une Miss, ne le respectant pas, est élue.

Cependant, Anastasia Salvi avait connaissance du règlement. Et pour elle, ses photos d’art ne rentraient pas dans ce cadre. Mais plutôt que de défendre son point de vu, le comité Miss France a décidé de l’exclure de la compétition. Elle ne sera donc jamais Miss France et se voit retirer son écharpe de Miss Franche-Comté. Par la suite, Anne-Laure Vouillot aurait déclaré dans les médias qu’Anastasia Salvi aurait menti sur l’existence de ces images. Et encore une fois, elles ne sont pas d’accord. Aussi, la Miss Franche-Comté destituée décide de briser le silence et de s’exprimer sur les méthodes du comité.

Des révélations sur les méthodes du comité

Anastasia Salvi raconte alors, interviewée par le journal L’Est Républicain, qu’elle a reçu la décision du comité par texto à travers des propos agressifs. Personne n’a voulu écouter ce qu’elle avait à dire et elle a été contrainte de publier un communiqué qui lui a été imposé, sur les réseaux sociaux. Elle aurait ensuite été sollicitée de très nombreuses fois pour qu’elle se hâte de rendre écharpe, couronne et cadeaux. Son rêve de devenir Miss France 2021 partait en fumée et elle ne pouvait que se contenter de suivre les ordres du comité Miss France en ce sens.

Anastasia Salvi insiste pour dire qu’elle n’est pas une menteuse. Elle n’a jamais voulu dissimuler ces images et affirme qu’elles étaient accessibles en tout temps. Mais le comité Miss France a tranché, sa décision est irrévocable. Les règles sont dures mais elles sont les mêmes pour toutes les candidates. En effet, ce n’est pas la première fois que des photos d’art sont considérées comme ne respectant pas le règlement et qu’elles coûtent sa place dans la compétition à une aspirante Miss France.