Amel Bent était de très bonne humeur ce jeudi 23 juillet. Si bien qu’elle a eu l’envie de danser dans un lieu peu commun, le hall d’entrée d’un immeuble. Explications.

Amel Bent se déhanche dans un hall d’entrée

Sur les réseaux sociaux, dans la matinée du jeudi 23 juillet 2020, Amel Bent s’est filmée en train d’improviser une danse. Si tout cela n’a rien d’exceptionnel, il faut préciser que les déhanchés bien maîtrisés ont été faits dans un endroit un peu surprenant : un hall d’entrée. En effet, on peut voir la chanteuse dans un couloir, entre un grand miroir et une rangée de boîtes aux lettres. Celle qui a eu la chance de participer à Danse avec les Stars s’est alors ambiancée, le tout dans une petite robe rose légère. « Ce matin je suis… », a-t-elle dit avant de commencer sa démonstration de danse.

Si on la voit plutôt heureuse, Amel Bent aurait pu avoir le moral dans les chaussettes. En effet, son mari a été récemment jugé dans une affaire de faux permis de conduire. Mais celle qui a lancé sa carrière avec son tube Ma philosophie est une battante, qu’importent les obstacles qui se dressent sur sa route. Et on le voit avec sa dernière vidéo : « viser la lune, ça me fait pas peur« .

Une condamnation à quatre ans de prison, dont deux avec sursis

Amel Bent et son mari sont enfin fixés. L’ancien gérant d’auto-école qui a été jugé pour « corruption et blanchiment dans une affaire de faux permis de conduire », a été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, sans probation, avec mandat de dépôt différé. Il devra également payer une amende de 150 000 euros. Patrick Antonelli, qui risquait une peine allant jusqu’à dix ans de prison et une amende d’un million d’euros, sait que l’issue du procès aurait pu être bien pire : « La décision reste raisonnable, il reste à voir pour Patrick Antonelli la possibilité ou pas de bénéficier d’un aménagement de peine devant le juge de l’application des peines« , a notamment déclaré son avocat.

Mais la question qui subsiste, c’est si le mari d’Amel Bent tentera de faire appel afin de réduire encore un peu sa peine : « La décision de faire appel est à l’étude. Nous allons voir les motivations précises retenues dans le jugement, qui sera disponible lundi, et à ce moment-là nous déciderons de faire appel ou non« , a ajouté l’avocat. Il faut savoir qu’en cas d’appel il pourrait voir sa peine se réduire ou pire, voir sa peine réévaluer à la hausse. En cas de non appel, Patrick Antonelli devra être convoqué le 4 septembre afin de connaître la date à laquelle il sera incarcéré.