Amel Bent est plus triste que jamais. En effet, quand elle découvre ces images, elle s’effondre. Que s’est-il passé ? On vous dit tout !

Amel Bent, une artiste engagée

Ses fans l’admirent pour sa force de caractère

On se souvient des débuts d’Amel Bent. En participant à la Nouvelle Star, elle débute sa carrière sous l’œil attendri du public. En effet, des professionnels comme Diam’s la repèrent et lui écrivent même des chansons. Dès lors, sa chanson Ma Philosophie est au sommet du hit-parade. D’ailleurs, ses paroles sont devenues un hymne pour plusieurs générations. Elles symbolisent le courage et la renaissance face à l’adversité. Depuis ce tube, elle enchaîne les tournées et les albums à une vitesse folle. Malheureusement, le destin va jouer un tour dont elle n’arrive pas à se remettre.

En effet, son mari a été mêlé à un trafic de permis de conduire. Parents de deux filles, ils veillent pourtant à ce que ce drame ne les prive pas de leur insouciance. Il faut dire que depuis qu’elle est petite, Amel Bent a dû se battre pour réaliser ses rêves. Très proche de sa mère, elle lui rend souvent hommage en diverses occasions. Quant à son père, elle partage avec lui l’amour pour l’Algérie. Aussi, quand la chanteuse découvre la situation dramatique du pays, elle ne peut s’empêcher de donner l’information à ses followers !

Dans la tourmente !

“L’Algérie brûle. Que Dieu nous protège” Amel Bent est inconsolable. Vu que la France est en plein confinement, elle déplore ne pas pouvoir intervenir sur place. Dès lors, elle partage cette vidéo qui ne laisse pas de place au doute. Aussi, elle s’inquiète fortement du sort de ses habitants. Il faut dire que les incendies qui ravagent le pays sont dévastatrices. Parmi les villes impactées, on retrouve Oran, Tlemcen, Bejaïa, Tipaza, Bouira, Médea, Chlef et Blida. Plus les minutes passent, plus le danger grandit. D’ailleurs, plusieurs décès sont d’ores et déjà annoncés par les autorités algériennes.

Pourtant, la menace ne date pas d’hier. En effet, cet été, ce sont des pyromanes qui avaient été à l’origine de la destruction de plus de 8 000 hectares. Comme tient à le rappeler le président algérien Abdelaziz Djerad : “certaines personnes impliquées dans ces incendies ont été arrêtées et leurs aveux seront bientôt diffusés.” Dès lors, en France, Amel Bent prie sans relâche ! D’une part, pour que les coupables soient mis hors d’état de nuire mais aussi pour l’âme des défunts. Espérons que cela sera bientôt le cas et que l’Algérie puisse enfin se relever de ce drame, tel un phénix.