Simple, la sauce carbonara est appréciée chez les petits et des grands. Aussi, dans l’alimentation quotidienne, elle a beaucoup de succès.

Alimentation : trois secrets pour ne pas louper sa sauce carbonara

Bien doser les pâtes

Depuis toujours, ce sont les féculents les préférés des enfants. En effet, les recettes pour les aromatiser ne manquent pas. Même natures, on les adore à tous les repas. Considéré comme un sucre lent, les sportifs en mettent souvent dans leur régime. Aussi bizarre que cela puisse paraître, nous  en connait qui en mangent même au petit déjeuner ! Aussi pour en préparer avec un peu d’avance, nous vous donnons cette petite astuce alimentation pour mesurer leur quantité. En effet, vu qu’elles gonflent au contact de l’eau bouillante, leur poids passe du simple au triple en question seconde seulement. En somme, on passe de 100 grammes en version cru à 300 grammes une fois cuit. Une fois que vous avez cet élément en tête, vous pouvez reprendre une activité normale !

Le goût des pâtes

Pour une fois, Footix recommande de ne pas se casser la tête. En effet, si vous avez envie de tenter de faire une sauce à base de carbonara avec des féculents déjà aromatisés, vous risquez d’avoir une surprise alimentation de taille. Et le problème, c’est qu’au lieu de vous régalez, vous risquez fort de tout jeter. Lors du repas du jour, si c’est la seule à manger, avouez que cela serait bien dommage de tout gâcher pour une question d’excès de zèle. D’autre part, en ce qui concerne leur forme, les spaghettis sont de rigueur mais vous pouvez également en sélectionner des plus arrondis.

Alimentation: La sélection des ingrédients n’est pas le fruit du hasard

De l’eau

C’est sans doute la recette alimentation la plus facile du monde puisque vous n’avez besoin de trois choses. Cependant, certains cuisiniers ont tendance à faire des revisites un peu trop originales voir étranges. Pour les puristes, c’est de la folie d’oser rajouter de la crème fraiche. Seule l’eau des pâtes est capable de lier le tout.

Du fromage

Quant au choix du fromage, si on a du gruyère dans nos réserves alimentation, on a tendance à en mettre. Sombre erreur puisqu’il faut mettre du parmesan. D’ailleurs, en Italie, on hésite à vous servir votre ration de carbonara dans une meule de parmesan en lieu et de place de l’assiette.

De la bonne charcuterie

Puis, en ce qui concerne les lardons, privilégiez un met alimentation de qualité plutôt que quelque chose acheté à la hâte en supermarché. Enfin, en ce qui concerne l’œuf, c’est le bouquet gustatif final. Miam, nous kiffe trop ce plat !