Alain Delon est loin d’être une personne très loquace. ” Le Guépard “ n’aime en effet pas se pencher sur sa vie privée. Aujourd’hui, c’est son frère cadet Jean-François qui prend donc la parole pour évoquer les problèmes qu’ils ont rencontrés durant leur enfance. Dans une interview accordée, il y a quelques jours, le plus jeune des ” Delon ” prend la parole de manière exceptionnelle. nous revient sur ses déclarations quelque peu étonnantes.

Alain Delon: son frère évoque ” les larmes de la petite enfance“

Un tabou pourtant levé

Dans cet entretien accordé au magazine Schnock, le frère d’Alain Delon évoque quelques souvenirs. Il livre ainsi son analyse sur les cicatrices de son frère tant aimé. Il revient notamment sur ces années de l’enfance qui ont été difficile pour eux deux. Jean-François explique également pourquoi le clan a littéralement volé en éclats. ” Alain Delon est à la fois famille, et en même temps, il ne l’est pas du tout “. Face à la presse, le demi-frère du grand acteur parle également de cet abandon qui aura probablement forgé le caractère du comédien à jamais. ” Il estime avoir été laissé pour compte (…) mais il ne donnera jamais l’occasion d’en parler. C’est tabou “.

En effet, Alain Delon est avare de paroles sur tout ce qui concerne de près ou de loin sa vie passée. Jean-François Delon parle également de ce rendez-vous manqué avec celui qui compte pourtant beaucoup pour lui. ” A l’âge où j’aurais vraiment pu avoir une relation proche avec lui, il était en Indochine “. Car ” Le Samouraï “ a effectivement dû quitter sa famille très jeune. D’ailleurs, Alain Delon en a toujours voulu à ses parents. nous vous explique pourquoi.

” Je n’avais que 17 ans “

Il y a quelques années, Alain Delon avait en effet évoqué le sujet de manière tout à fait extraordinaire. Il avait parlé de ce départ traumatisant pour l’Indochine, qui pour lui restera à jamais une véritable blessure. Car en plus de l’horreur de la guerre, il en veut toujours à ses parents d’avoir accepté son engagement. ” La majorité était alors à 21 ans et mes parents ont signé l’autorisation d’engagement sans hésitation. Comme s’ils se débarrassaient de moi encore une fois. Je leur en veux pour cela “. Comme un véritable cri, Alain Delon scande qu’il n’avait que 17 ans à l’époque.

Car en plus de devoir partir au combat, Alain Delon s’était déjà senti abandonné par son père et par sa mère alors qu’il était beaucoup plus jeune. ” Il est certain que j’ai eu une enfance malheureuse. Cette période a été comme un apprentissage de la vie. Comment comprendre que vos parents se débarrassent de vous quand vous n’avez que 4 ans “. Jean-François Delon se rappelle aussi comment ses parents ont réagi quand son frère a connu le succès. ” Ma mère s’est mise à se faire appeler Madame Delon alors que son nom de famille était Boulogne. Elle était devenue une groupie et non plus mère “. Voici donc un témoignage très poignant concernant la vie cachée de l’une des plus grandes stars françaises.